L’être humain partage plus de 50 % de son ADN avec les bananes

L’affirmation selon laquelle l’homme partagerait 50% de son ADN avec des bananes est vieille de plusieurs années. On l’a entendu pour la première fois en 2002, lors de l’allocution d’un scientifique du nom de Steve Jones. Peut-on réellement s’y fier ? Là est toute la question. En réalité, ces propos ne sont pas vraiment fiables, étant donné que les scientifiques ont terminé le séquençage de l’ADN du bananier en 2012, soit 10 ans après l’affirmation de Steve Jones. Il faut aussi noter qu’à l’époque, il régnait une certaine confusion sur la notion de gêne et d’ADN. Alors si l’on prend en compte le fait que les gènes ne représentent que 2% de notre ADN, on pourrait penser que le scientifique parlait plutôt des gènes que nous partageons avec les bananes.

L'être humain partage plus de 50 % de son ADN avec les bananes